Kameo Bikes : une solution de mobilité douce pour entreprises

Auteur: Mariel Engels / Date: 3 mars 2020


Julien Jamar de Bolsée, co-fondateur de Kameo Bikes, membre du Cercle, nous raconte comment le vélo de société permet aux entreprises d’offrir une alternative de mobilité durable et économique ainsi que d’atteindre leurs objectifs en matière de responsabilité sociétale et environnementale. Entre passion pour le vélo et volonté d’apporter des solutions propres en matière de mobilité, découvrez leur contribution à la stratégie de développement durable des entreprises.


Quelle est l’origine de votre projet ?

À Noël en 2016, trois amis et moi nous sommes réunis, avec l’envie de créer un projet commun qui soit porteur de sens. Je suis passionné de vélo depuis que je suis tout petit (ma grand-mère tenait un magasin de vélo et de moto à Bruxelles) et je rêvais de pouvoir travailler dans ce domaine. Pour cela, j’ai notamment entrepris des études d’ingénieur industriel afin de concevoir mon propre vélo. De leur côté, deux de mes amis avaient commencé à travailler dans de grandes entreprises à Bruxelles. Ils avaient reçu une voiture de société dont ils ne se servaient pratiquement pas. La plupart du temps, elles restaient dans le parking car les déplacements qu’ils devaient effectuer étaient rapides (parfois de 5 à 7 kms). Prendre la voiture dans le centre de Bruxelles n’a pas de sens pour une distance aussi courte. Avec les embouteillages, le temps de parcours peut par ailleurs être de 3 à 5 fois plus long qu’en transport en commun ou à vélo ! Mais en demandant à leurs employeurs s’il existait une alternative à la voiture de société, ils n’ont obtenu aucune réponse positive. La combinaison des éléments ci-dessus nous a mise sur la piste du lancement de Kameo Bikes. Nous souhaitions fournir cette alternative manquante aux entreprises en proposant des vélos en leasing, en fonction de l’utilisation et des besoins de chaque entreprise.

Quels sont les avantages de la solution proposée ?

D’un point de vue économique et environnemental, c’est intéressant tant pour la planète que pour l’entreprise et l’employé. Le premier avantage est que tout est inclus dans le leasing : le vélo, l’assurance et les entretiens. Une entreprise pourra donc allouer un budget précis et fixe pour son projet vélo sur une certaine durée. Il y a également un avantage au niveau comptable, l’achat d’un vélo est comptabilisé dans les actifs immobilisés tandis que le leasing se retrouvera dans les charges. Par ailleurs, en Belgique, les travailleurs peuvent recevoir une intervention de l’employeur dans les frais de déplacement lorsqu’ils effectuent les trajets domicile/lieu de travail à vélo. Cette indemnité est exonérée d’impôts et de cotisations sociales à concurrence de 0,24 euro par km effectivement parcouru à vélo (pour l’exercice 2020, revenus 2019). Pour l’employeur, les frais consentis pour faciliter l’usage de la bicyclette par les membres de son personnel dans les déplacements domicile-travail sont déductibles à 100 % à partir du 01/01/2020.

Quelle est votre plus-value en matière d’économie circulaire ou de développement durable ?

L’usage d’un vélo entraîne la réduction du taux de pollution de l’air et peut même être considéré pour le transport de marchandises grâce aux vélos cargo que vous pourrez également retrouver chez nous. La mobilité et la logistique multimodales ne cessent de se développer par ailleurs et nous en sommes ravis. En outre, notre système de monitoring permet d’analyser l’utilisation réelle des vélos et de conseiller précisément nos clients. Ils débuteront l’aventure par une phase de test durant laquelle nous mettons à disposition, pendant trois mois, 5 vélos, par exemple. À la fin de cette période, le système développé permettra d’établir un diagnostic concernant les besoins réels du client. Notre mission est de leur proposer des vélos qui seront réellement mis en circulation. En quelque sorte, nous voulons éviter la « surconsommation ». Notre personnel spécialisé veille à leur bon fonctionnement durant toute la période de leasing et se charge également des entretiens à l’endroit convenant au client. Au terme du contrat, nous envisageons de redonner une seconde vie aux vélos en les offrant à un tarif préférentiel à des personnes disposant éventuellement de moins de moyens ou d’une utilité plus faible, nous souhaitons vivement mettre cette idée en place dès que possible.

Quelle(s) solution(s) proposez-vous aux entreprises ?

Nous nous définissons comme le ‘one stop shop’ pour tout ce qui concerne le vélo de société, l’idée étant d’accompagner une entreprise de A à Z pour son projet vélo. Aujourd’hui, nous avons trois offres fortes. La première : un employé peut recevoir un vélo comme une voiture de société. Le but est de permettre aux entreprises de proposer une formule équivalente aux employés et que ces derniers puissent choisir en fonction de leurs besoins. Deuxièmement, Kameo Bikes offre aux entreprises un système de vélos partagés. Par exemple, imaginons une société qui aurait entre 5 à 10 vélos accessibles pour tous de manière partagée. Nous les accompagnons et conseillons un type de vélo en fonction de leurs besoins. La force de cette seconde offre, c’est notre système de gestion, de monitoring et de sécurisation de l’accès aux vélos. Grâce à ce système, nous récoltons des données statistiques sur l’utilisation réelle des vélos et nous les sécurisons. On pourrait même imaginer « féliciter les bons élèves » ! Enfin, troisième avantage, ce système de gestion peut être adapté directement sur une flotte déjà existante. Celui-ci peut d’ailleurs être appliqué à des voitures, à des scooters, à des motos ou encore à des flottes mixtes. Nous l’avons développé pour qu’il soit adaptatif à tout type de transport. Parallèlement à ces trois offres, nous conseillons bien sûr les entreprises concernant l’infrastructure nécessaire à mettre en place et leurs fournissons tous les accessoires indispensables.

Services

  • Vente, leasing et location de vélos
  • Maintenance et assurance
  • Gestion de flotte
  • Conseils sur mesure

Avantages

  • Budget précis et fixe
  • Avantage comptable
  • Indemnités exonérées d’impôts et de cotisations sociales (0,24€/km parcouru)
  • Frais consentis par l’employeur pour faciliter l’usage du vélo déductibles à 100%

Où ?

  • Actuellement : Wallonie & Bruxelles-Capitale
  • Déplacements sur le lieu de travail

Contactez-le de la part du Cercle : julien.jamar@kameobikes.com 📌

En savoir plus 

Article rédigé par : Mariel Engels

Correction et relecture : Sébastien Lewy